On pourrait aisément ce dire que les objets publicitaires sont réservés à une base de prospect et non à ses propres clients puisque ceux-ci sont déjà « convvertit ».

Et bien cela pourrait être la dernière erreur à ne pas commette en temps de crise, là où la concurrence fait rage et les prix ce casse…Faites attention à l’eau qui dort…