Ces derniers mois, voire même ces dernières années, les prix des vins, et en particulier les prix des grands vins, n’ont cessé de s’envoler. En cause: l’ouverture des marchés, avec notamment l’essor des marché asiatiques. Ce sont les grands vins de nos régions qui ont su en profiter, parfois même, certains domaines se faisant racheter à des prix d’or. Aujourd’hui pourtant on constate étrangement une baisse de prix sur certaines bouteilles particulièrement prestigieuses: cela amorcerait-il une première baisse de ces grands crus ?