Si crise il y a, les recruteurs du secteur commercial ne semblent pas s’en apercevoir ! En 2012, les recruteurs devraient recruter 120 000 commerciaux pour le seul secteur B to B, c’est à dire, dans la vente auprès des professionnels.

La France est tout de même confronté à une « drôle » de problématique. D’un côté, le nombre de chômeurs monte en flèche et de l’autre, les recruteurs n’ont jamais autant recherché de profils commerciaux.