Vincent Marceau et son équipe, de l’Université Laval, ont produit un article scientifique à l’automne 2010 concernant leur projet qui consiste en un mariage de deux domaines scientifiques : la théorie des réseaux et la modélisation mathématique. Ce jeune physicien québécois s’intéresse à de nombreux champs d’étude physique, notamment l’électrodynamique (Electrodynamics), et complète actuellement un doctorat en physique à l’Université Laval.