Le gouvernement Français voit rouge : en effet, des centaines de milliers de PV pourrait être considérés comme invalides. Le loi stipule que les radars automatiques installés sur les roues doivent subir un contrôle chaque année. Si ce n’est pas le cas, le PV peut être contesté et annulé. Actuellement, le Gouvernement cherche une solution à ce problème qui pourrait porter préjudice au chiffre d’affaire généré par les radars automatiques.